• photo tribout copier

    Dr Laurent TRIBOUT

  • lise

    Dr Lise SERRIE Trésorière

  • franco

    Dr Gilbert Franco

  • Dr Marion LAMPEL Présidente

  • Liliane BITON

    Dr Liliane BITTON Secrétaire

Actualités

LA MEDECINE VASCULAIRE DEVIENT UNE VRAIE SPÉCIALITÉ !!

Dernières nouvelles du 08 oct 2016 : réunion de la FARM

Accès à la spécialité des début 2017 par une commission qui est déjà nommée !

Deux pré-requis seulement :

- Exclusivité d’exercice de la médecine vasculaire, pas d’exercice mixte avec la médecine générale

- capacité médecine vasculaire + au moins 2 ans d’exercice  ou DESC

Remplir la demande de qualification au COM : validation sur dossier

https://www.conseil-national.medecin.fr/demander-une-qualification-1240

procedure_de_qualification_1


Download198 downloads

questionnaire_demande_de_qualification_toutes_specialites_version_2010_0


Download198 downloads

L’arrêté du 13 novembre 2015 du journal officiel, signé par la Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et la Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des droits des femmes, fixe la liste des diplômes d’études spécialisées de médecine qui rentreront en vigueur à la rentrée 2017. Ces diplômes d’études spécialisées ouvriront droit à la qualification de spécialistes correspondant à l’intitulé du diplôme. Certains DES comportent un tronc commun et sont dénommés coDES.  Ils donnent cependant lieu à la délivrance de diplômes distincts. Dans la catégorie des nommés, la liste des diplômes d’études spécialisées qui peuvent être acquis dans le cadre du troisième cycle des études de médecine est fixée comme suit : « (..) Diplômes d’études spécialisées des disciplines médicales :(…)Médecine cardiovasculaire/médecine vasculaire (co-DES) « Quid du devenir de la capacité…

Le DMP : le dossier médical partagé. Si le projet de loi relatif à la santé était définitivement adopté, le Dossier Médical Partagé prendrait un nouveau départ. Il serait, cette fois-ci, créé à l’initiative du patient et alimenté par lui, mais également par son médecin traitant et les autres professionnels de santé. il incombera désormais aux patients de créer leur DMP sur le site ameli.fr, si besoin est avec l’aide de leur médecin traitant, a annoncé mi-octobre l’Assurance Maladie. Ainsi, tous les assurés qui disposent déjà inscrits sur ameli.fr pourront créer leur «  véritable carnet de santé numérique ». Encore faudra-t-il avoir préalablement créé son compte. Pour l’heure, 19 millions d’abonnés en ont déjà un. D’ailleurs, ameli est l’un des téléservices administratifs les plus utilisés en France.

 

Chers amis, le congres de la SFMV à Nancy a permis de réunir les présidents de région à la FARM ( fédération association régionales de médecine vasculaire). Le Dr Gilles PERNOD nous a exposé l’avenir de la spécialité en médecine vasculaire. La formation de la  spécialité va naître en 2017 avec des places réservés au DES de médecine vasculaire des le passage du concours classant validant de 6 ème année. Il y aura un tronc commun de 2 ans avec la cardiologie, les deux années suivantes seront spécifiques à la formation de médecine vasculaire. Les premiers spécialistes sortiront du cursus en 2022. Ensuite, les capacitaires en angiologie pourront constituer un dossier pour demander la spécialité auprès de l’ordre des médecins. Afin de commencer au plus tôt à constituer votre dossier, nous vous recommandons de conserver des maintenant vos attestations de formations ARMV-RP. Les compétences demandées seront certainement proche et orienté par le livre blanc récemment réalisé. Télécharger le livre blanc Laurent TRIBOUT (Président ARMV-RP) et son conseil d’administration ——————————————————————————– Dr Jacqueline CONARD jeune présidente du GITA vous invite  à vous inscrire au GITA – la société de référence sur les anti-thrombotiques- (Inscription, cliquez icihttp://www.gita-thrombose.com/   ***********************************************************

PARUTION DU “LIVRE BLANC”

Le “Livre Blanc”, véritable état des lieux de la Médecine Vasculaire libérale et hospitalière en 2015 est paru. Il s’agit d’un travail réalisé par le Conseil National Professionnel de Médecine Vasculaire (CNPMV). Le syndicat a très largement participé à sa rédaction. La profession vient en effet de refaire intégralement le point sur l’exercice de notre discipline. Ce document détaille le domaine de compétences de la Médecine Vasculaire. Il est riche de données épidémiologiques, démographiques et statistiques récentes sur notre spécialité et notre pratique professionnelle. Les médecins vasculaires, au nombre de 1800 en France, se consacrent tous de façon exclusive à cette spécialité transversale, interviennent en deuxième recours et ont de fait un statut de correspondant dans le parcours de soins. L’enquête diligentée par le CNPMV, à laquelle un certain nombre d’entre vous ont participé, a permis d’apporter des données chiffrées à cette situation que nous connaissions déjà. Il a ainsi été prouvé que notre discipline est parfaitement complémentaire de la cardiologie puisque nos confrères cardiologues sont nos correspondants spécialistes qui nous adressent de plus les patients. Ce document montre, preuves à l’appui, que les médecins vasculaires réalisent plus des ¾ des explorations périphériques en médecine de ville et que cette ambiguïté, vraie discipline mais non spécialité, ne peut perdurer. La pérennisation de la Médecine Vasculaire en tant que spécialité ne doit plus être aujourd’hui un simple débat mais représente un enjeu de santé publique auquel doit répondre une réelle volonté politique.

Pour vous inscrire au syndicat     www.snmv.fr

Le CNPMV a le plaisir de mettre à votre disposition l’état des lieux de notre profession. Ce document a pour but d’évaluer la médecine vasculaire en libéral et à l’hôpital, ainsi que notre exercice au quotidien, Il a é »té remis aux différentes autorités de tutelle C ‘est  un document de travail, qui nous aidera pour améliorer encore notre reconnaissance Ce document enfin n’interfère pas avec les discussions en cours pour la création d’un CO DES ou DES de Médecine Vasculaire Nous disposons désormais de données suffisamment importantes qui montrent que l’expertise des médecins vasculaires est une expertise de spécialité, nous le savions, nous le prouvons. Le feuilleton de la Médecine Vasculaire, se poursuit cet été, nous avons toujours  la volonté d’arriver à notre but , une spécialité pour demain, une reconnaissance pour celles et ceux qui exercent aujourd’hui. Vous trouverez dans ce document toutes les pistes , mais comme dans tous les bons feuilletons, suite au prochain numéro ….. Télécharger le livre blanc

Laisser un commentaire

Connecté en tant que laurent TRIBOUT. Se déconnecter ?  

Laurent TRIBOUT (Président ARMV-RP)  http://armv-rp.org/

 

Laisser un commentaire

Connexion